L'agenda

Humour à la Commanderie à Dole avec Vincent Dedienne

Vous ne connaissez pas encore Vincent Dedienne ? Alors, voilà : Vincent Dedienne est né le 2 février 1987, à Mâcon et de parents inconnus – la mauvaise nouvelle, dans cette phrase, c’est Mâcon. Élève doué mais acnéique, il développe très tôt un goût prononcé pour le théâtre et la comédie et un dégoût tout aussi prononcé pour le sport collectif et les endives braisées. À la sortie de l’École Nationale d’Art Dramatique de la Comédie de Saint-Étienne, il envisage de vivre une grande histoire d’amour à l’autre bout du monde, et puis finalement non, et se console en multipliant les projets artistiques qui le font côtoyer Denis Lavant dans une pièce de Victor Hugo, Gaspard Proust dans l’écurie de Laurent Ruquier et Yann Barthès dans l’émission Quotidien sur TMC…

N’en disons pas plus : de son enfance, de son parcours, de ses passions et de ses icônes, Vincent Dedienne vous entretiendra longuement lui-même – puisque S’il se passe quelque chose est un autoportrait. Un autoportrait sans vannes et sans punchlines, comme on dit aujourd’hui, mais foisonnant d’extraits sonores et vidéo où l’on croise Marguerite Duras théorisant l’impossibilité de l’autoportrait ou Alice Sapritch démontrant l’avantage d’avoir des amis homosexuels…  Ce récit humain, trop humain relève le pari d’être à la fois drôle et émouvant – c’est une formule que l’on a l’habitude de lire un peu partout et à propos de n’importe quoi, mais ici, elle est tout à fait adaptée. Du coup, si la grande histoire d’amour que Vincent Dedienne envisageait de vivre à l’autre bout du monde resta lettre morte, il se pourrait bien qu’une autre histoire d’amour, mais avec vous, cette fois, naisse à la suite de son passage dans le Jura. Car Dole, c’est mieux que Mâcon et ça vaut bien le Guatemala…

Vincent Dedienne a reçu le Molière de l’humour 2017

Renseignements :

03 84 86 03 03

www.scenesdujura.com

Se rendre à l'événement