Les sites et lieux d’accueil traditionnels du Conseil départemental sont fermés au public jusqu’à nouvel ordre. Un accueil téléphonique est maintenu de 9h00 à 12h00 et de 13h00 à 16h00, du lundi au vendredi, jusqu’à la levée des mesures de confinement. Il est préférable de n’appeler qu’en cas de stricte nécessité…

AÉROPORT DOLE-JURA : CONCESSION DE SERVICE PUBLIC 2020 /2027

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU JURA CONFIE L’EXPLOITATION
ET LE DÉVELOPPEMENT DE LA PLATEFORME AÉROPORTUAIRE A EDEIS CONCESSIONS
 
En 2007, le Département du Jura s’est vu transférer par l’État la propriété de l’Aéroport Dole-Jura. Afin d’assumer les obligations liées à ce transfert, le Conseil départemental du Jura a fait le choix, dès 2010, de recourir à une gestion déléguée du service.
 
Ainsi, le Département du Jura a confié cette responsabilité par une délégation de service public attribuée à la SEADJ (Société d’exploitation de l’aéroport Dole-Jura), société dédiée à l’exploitation de l’aéroport et issue d’un groupement constitué de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Jura et de Keolis Airport.
 
Depuis 2013, l’aéroport est devenu une plateforme dont les retombées sont considérables pour le territoire de la nouvelle région Bourgogne – Franche-Comté, avec un trafic moyen de l’ordre de 100.000 passagers annuels.
 
Placé sur la liste des points de passage frontalier, disposant d’une capacité d’accueil direct des vols internationaux extra-Schengen, doté d’outils et de services permettant d’accueillir les appareils moyen-courriers de type Airbus A320 ou Boeing B737, l’Aéroport Dole-Jura est aujourd’hui un équipement structurant au niveau régional.
 
L’origine des passagers en atteste, puisque la moitié des personnes accueillies à l’embarquement provient des Départements de la Côte d’Or et du Doubs. La convention de délégation de service public étant arrivée à son terme au 31 décembre 2019, le Conseil départemental du Jura a renouvelé ce mode de gestion en concédant l’exploitation de l’aéroport à la société EDEIS
 
Concessions, à compter du 1er janvier 2020 et pour une durée de 8 ans. La décennie qui débute verra ainsi se poursuivre une réflexion sur le rôle et la place de l’Aéroport Dole-Jura dans le nouveau contexte régional élargi.