RETOUR AUX 90KM/H

LE DÉPARTEMENT ASSUME LE CHOIX D’UN RELÈVEMENT DE LA VITESSE MAXIMALE AUTORISÉE POUR UNE MOBILITÉ ADAPTÉE AU TERRITOIRE

Comme la loi d’orientation des mobilités l’y autorise, et à l’instar de près d’une trentaine d’autres départements Français, le Département du Jura souhaite assumer un retour aux 90 km/h pour le réseau routier qu’il gère.

L’initiative vient du Président Clément Pernot qui, dès l’instauration de la limitation à 80 km/h, a publiquement indiqué que la libre appréciation des gestionnaires locaux de la voirie devait primer sur ce sujet.

Ainsi, la vitesse maximale autorisée (VMA) sera relevée de 10 km/h sur certains tronçons identifiés du réseau routier départemental. Cette mesure sera effective au 1er septembre 2020.

Les tronçons concernés pour apprécier l’opportunité d’une telle décision ont tous préalablement fait l’objet d’une étude approfondie de leur accidentalité, afin que le relèvement de la VMA tienne compte de l’ensemble des risques encourus par les usagers.

Par ailleurs, lorsque le risque d’accidentalité est considéré comme trop élevé, la VMA est maintenue à 80 km/h et, sur certaines portions limitées de routes, réduite à 70 km/h. Le relèvement de la vitesse à 90 km/h sur près de 300 kilomètres du réseau routier départemental n’est donc pas opéré de manière arbitraire.

Au contraire, la décision prise tiendra compte de l’ensemble des paramètres locaux pour permettre une mobilité sûre et apaisée sur les routes départementales du Jura.

L’Institution départementale dispose par ailleurs d’équipes de gestion et d’entretien du réseau routier compétentes pour aider à la prise de décision et accompagner le changement qui en résultera.

En définitive, une décision de bon sens se fondant sur des critères pour lesquels le Département du Jura a le pouvoir d’appréciation le plus pertinent dans son rôle de proximité.