publié le 01/02/2021

LONS-LE-SAUNIER ET SALINS-LES-BAINS NE MANQUENT PAS DE SEL !

© Jura le Département

À Lons-le-Saunier et à Salins-les-Bains, coulent des sources salées aussi concentrées qu’une eau de mer et aux propriétés thérapeutiques riches en oligoéléments. Ce phénomène géologique d’il y a 200 millions d’années, réputé à l’époque gallo-romaine, est exploité depuis le XIXe siècle pour le thermalisme, notamment en rhumatologie.À Lons-le-Saunier, étymologiquement, « ville de sel », comme à Salins-les-Bains, l’exploitation industrielle des mines de sel gemme (ou or blanc) pour la conservation des aliments a cessé au tournant du XXe siècle. Ouvert au public, le site historique des Grandes Salines à Salins-les-Bains restitue les techniques d’extraction et les laborieuses séparations de la saumure en eau et sel. Reconverties aujourd’hui aux cures thermales, les deux stations mettent aussi leur grain de sel au bien-être des sites naturels environnants, propices aux escapades le long, cette fois, des rivières d’eau douce.