publié le 26/02/2021

Rencontres annuelles avec les professionnels du BTP

C’est devenu une tradition, un rendez-vous indispensable, une stratégie gagnante-gagnante avec les entreprises du BTP du Jura et de la Région afin d’informer et de conduire au mieux tous les projets de construction et de réhabilitation du département du Jura.

Du 22 au 24 février, trois jours d’échanges et d’informations se sont déroulés à l’invitation du Président du Département du Jura, Clément Pernot avec successivement : Pierre Worms (Président de la Fédération BTP du Jura), Vincent Martin (Président de la FRTP, Fédération Régionale des Travaux Publics de Bourgogne-Franche-Comté) et François Jouvanceau (Président de la CAPEB, Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment du Jura).

Ces rencontres semblent aujourd’hui évidentes tant le budget d’investissement annuel du Département est important : 67,9 millions d’€ en 2021 en hausse de 9% par rapport à 2020. De quoi raviver l’activité du secteur du BTP forcément impacté depuis 1 an par la crise sanitaire. Capter l’attention et la disponibilité des entreprises jurassiennes sur ces marchés locaux sont une nécessité pour Clément Pernot ; le Président du Département porte une attention particulière au développement et la pérennité de l’emploi des jurassiennes et des jurassiens.

Au programme, la présentation de projets majeurs :

  • aménagement numérique du territoire en très haut débit doté cette année de 20 millions d’€ ;
  • routes et véloroutes avec plus de 5 millions d’€ de marchés attribués et 5,890 millions d’€ à venir ;
  • bâtiments et collèges pour 3,2 millions d’€ de marchés attribués et 7,270 millions d’€ à venir.

Le plan de relance départemental exceptionnel, voté en 2020, a été largement abordé et détaillé au cours de ces rencontres. Doté de 15 millions d’€ destinés à soutenir les territoires et les entreprises via la commande publique, il a été habillement programmé sur 2 ans. 8 millions d’€ engagés en 2020 et 7 millions d’€ cette année et calibré pour que toutes les entreprises locales puissent en bénéficier.

La politique de l’habitat a également occupé une bonne partie des échanges. Le Département détient en effet une délégation de compétence pour les aides à la pierre depuis 2013 et par reconduction jusqu’en 2024. Il fournit donc des aides aux travaux réalisés par des propriétaires occupants et par des propriétaires bailleurs. Ces aides départementales interviennent en complément de celles délivrées par l’ANAH, l’Agence Nationale de l’Habitat.

Les priorités vont aux projets locatifs en centre bourg, à la lutte contre l’habitat indigne, à l’adaptation des logements suite à la perte d’autonomie ainsi qu’à la lutte contre la précarité énergétique. Le soutien est aussi dédié à la construction et à la réhabilitation de logements menées par les bailleurs sociaux. En 2021, le Département mobilise donc une capacité de crédits à hauteur de 2,8 millions d’€ aux côtés de l’ANAH, pour un objectif de 339 logements rénovés.

Enfin Clément Pernot a rappelé aux trois Présidents des BTP que deux grands pôles mobilisent d’importants crédits départementaux : le SDIS39 (Service Départemental d’Incendie et de Secours) dont le Département contribue au financement et la coopérative immobilière « La Maison Pour Tous ».

Le SDIS est administré par un conseil d’administration qui vote son budget et fixe le montant des contributions obligatoires que doivent lui apporter le Département, les Communes et les Établissements Publics de Coopération Intercommunale concernés (EPCI).

En 2021, la contribution départementale dépasse 8 millions d’€, en hausse de près de 4% par rapport à 2020 ; elle permettra, là encore, de programmer d’importants travaux faisant l’objet d’une mise en concurrence.

Clément Pernot souhaite en outre que les entreprises locales de BTP puissent participer activement aux différents appels d’offres lancés par la Collectivité. En jeu, plus de 1,5 millions d’€ de crédits pour les centres d’Arbois, Moirans en Montagne, Champagnole et Montmorot.

Enfin, « La Maison Pour Tous » dont le patrimoine s’élève à plus de 12 000 logements répartis sur l’ensemble du territoire jurassien, bénéficie d’un plan d’investissement d’ampleur destiné à réhabiliter et à développer son parc. D’importants projets vont ainsi devenir réalité cette année avec la construction de 8 logements collectifs, 20 pavillons séniors, 6 pavillons jumelés, 86 logements en location-accession et 6 chantiers de réhabilitation.