publié le 05/03/2021

Saint-Pierre de Baume-les-Messieurs, une abbaye bénédictine au fond de la vallée

© Jura le Département

L’abbaye Saint-Pierre de Baume-les-Messieurs dont la première mention remonte au IXe siècle est impériale. Par son histoire tout d’abord, ralliée au Saint-Empire germanique au XIIe siècle. Impériale également par sa situation naturelle, au fond de la reculée où coulent la Seille et le torrent du Dard qui s’évade des Grottes de Baume. Quelques moines bénédictins partiront de cet écrin paradisiaque pour fonder la puissante abbaye de Cluny (Saône-et-Loire). Tels qu’ils se visitent aujourd’hui, les bâtiments de la « Mère de Cluny » s’étagent sur huit siècles d’histoire, évoqués dans cette vidéo par Serge Moreau, Maire du village. Dans l’église, la taille exceptionnelle du retable, la chapelle des tombeaux ou la statuaire bourguignonne (dont un Saint-Michel attribué à l’imagier des Ducs de Bourgogne, Claus de Werve) reflètent son rayonnement au fil du millénaire. En attestent les fragments de vitraux-mosaïques carolingiens retrouvés lors de récentes fouilles archéologiques. Bornes audio-visuelles, panneaux didactiques mis en place par le Département du Jura et une salle de projection ponctuent la visite de cette nouvelle échappée jurassienne.