publié le 12/03/2021

Maurice Arbez, l’adieu à un champion de saut à ski

© Jura le Département

L’année 2020 s’est achevée avec la perte d’un grand nom du saut à ski, et du Jura aussi. Maurice Arbez, connu de tous à La Cure, près de la station des Rousses où il est né, a fait une longue et brillante carrière dans cette discipline. Installé pour cette vidéo, dans l’hôtel L’Arbezie géré par trois générations de la famille et célèbre pour être installé à cheval sur la frontière franco-suisse, son fils Mathias égrène son cursus : athlète sélectionné par l’équipe de France en 1964 pour les Jeux Olympiques d’Innsbruck puis de Grenoble en 1968, ensuite entraîneur de l’équipe de France, enfin juge aux Jeux Olympiques de Nagano (Japon). « Le saut, c’était pour lui l’évasion », raconte son frère Bernard. Ce grand champion de ski fit aussi découvrir le télémark aux Jurassiens, une technique nordique de ski alpin qui laisse le talon libre. Tous reconnaissent son caractère bien trempé, un vrai montagnard — jurassien ! –, qui l’aida à lutter pendant vingt ans contre la maladie.