publié le 19/03/2021

Bruno Thomas, ébéniste inventeur de jeux participatifs

– Portrait –

© Jura le Département

Après divers emplois en région parisienne, Bruno Thomas s’est résolument tourné vers un métier manuel, la menuiserie des jeux. C’est dans le Jura qu’il a enraciné ce « métier-passion appris sur le tas », comme il le dit, en installant à Arinthod, Bête à Bois, son atelier de création. De ses précédentes expériences en puériculture et en éducation populaire, il a retenu pour ses jeux le goût de l’éveil sensoriel et d’initiation à la nature. Adaptés à tous les bambins, et particulièrement aux enfants handicapés et autistes, ses jeux font une large part à l’inventivité, au toucher, à l’équilibre, à la coordination des gestes. À l’exemple, de son arbre de figures géométriques à empiler à plusieurs. De pacifiques dragons aussi, souris chapardeuses, rivières ou pics-verts… Cet imaginaire ludique de 80 jeux déjà conçus, en collaboration notamment avec l’association GO Elan à Lons-le-Saunier, est issue des forêts jurassiennes. Bruno Thomas a mis une autre flèche à son arc, créateur de meubles, sculptures, objets décoratifs ou cabanes. Tout aussi originaux et d’essences locales.