Séance publique du Conseil départemental du Jura du 22 mars 2021 : les affaires sociales et les politiques de solidarité au cœur des priorités

Ce lundi 22 mars, les politiques consacrées à la protection de l’enfance et de la famille, en faveur de l’autonomie et des assistants familiaux ont largement dominé les débats cette séance publique. Les deux nouveaux schémas, définissant la politique du Département pour les cinq prochaines années, ont été validés par l’Assemblée.

 

Schéma départemental enfance famille 2021/2025

Ce schéma fixe pour les cinq ans à venir les choix politiques du Département et leurs conditions de mise en œuvre auprès des enfants, des jeunes adultes, des parents et des familles.

Témoin d’une politique du cœur attentive et préventive, ce schéma a pour objectif de contribuer à une meilleure prise en charge des problématiques de l’enfance et de la famille sur l’ensemble du territoire jurassien.

Ce document expose trois grandes orientations : assurer une prévention efficace en apportant des réponses rapides aux besoins des enfants et des familles en difficulté, la sécurisation des parcours et la prévention des séparations et, enfin, la préparation de l’avenir du futur adulte.

Ce schéma est riche de 26 fiches actions à mener sur la période 2021/2025.

 

Schéma départemental en faveur de l’autonomie 2021/2025

Il fixe le niveau d’intervention choisi par le Conseil départemental dans le champ du handicap, de la dépendance et de la prévention de la perte d’autonomie. La politique menée tend à toujours préserver l’autonomie et à faciliter l’intégration dans la société de toute personne touchée par le handicap et/ou la dépendance. Les priorités ciblent donc le maintien à domicile, l’accompagnement, l’évolution et la diversification de l’offre notamment dans les établissements spécialisés ainsi que le renforcement de la professionnalisation de l’accueil familial. Au total, 7 thématiques sont décrites et comportent 24 actions concrètes, programmées et financées.

 

Assistants familiaux : revalorisation de l’indemnité d’entretien

Afin de prendre en compte les spécificités du métier et de renforcer son attractivité, les Conseillers départementaux ont voté la revalorisation de l’indemnité d’entretien des assistants familiaux, couvrant les dépenses courantes des enfants accueillis. Depuis le 1er janvier dernier, cette indemnité est de 14,13 € par jour et par enfant confié. A compter du 1er avril prochain, un nouveau coup de pouce sera donc donné et portera le montant de cette indemnité à 15,11 € par jour et par enfant confié.00

 

Dotation de Solidarité des Territoires, plan de relance : prolongement de 6 mois

En juin 2020, en raison de la crise sanitaire et à titre exceptionnel, la Dotation de Solidarité des Territoires a été complétée par un « plan de relance départemental ». Cette autorisation de programme d’un montant de 15 000 000 € pour les années 2020 et 2021 est venu soutenir le secteur du BTP, via la commande publique. A cet effet, le Conseil départemental repousse la date limite de démarrage effectif des travaux au 31 décembre prochain au lieu du 30 juin initialement prévu. Par ailleurs, les Communes présentant des dossiers d’investissement d’un montant inférieur à 100 000 € HT sont désormais éligibles.