ROUTES,
VÉLOROUTES
ET VOIES VERTES

Jura le département
Le Conseil départemental déploie
24 millions d’euros en 2020

Avec 3 500 kilomètres de routes départementales et 930 ponts, le Jura est un territoire particulièrement bien maillé. Ce tissu de liens est renforcé par les véloroutes et les voies vertes, indicateurs pertinents de la qualité des paysages et de l’environnement (un million investis en 2020).

Le Département du Jura investit en permanence sur les voies de communication concrètes, physiques, qui permettent les échanges quotidiens. Clés de la vie socioéconomique, les routes ont régulièrement besoin de faire peau neuve, avec un soin particulier apporté dans les zones de montagnes, au climat plus dur qu’en plaine.

À ce propos, le coût de la viabilité hivernale (déneigement, salage…) varie suivant les hivers. Un hiver moyen représente une consommation de 16 000 tonnes de sel – 14 000 tonnes en 2018-2019 et 32 000 tonnes en 2005-2006.

Enfin, parmi les gros chantiers jurassiens, la reconstruction du pont de Chamblay – long de 90 mètres et enjambant la Loue – a été achevée au cours de l’année passée.

Sécurité, confort, pérennité… ces préoccupations incarnent le cœur de la politique routière départementale. – au sein duquel véloroutes et voies vertes prennent également toute leur place.

Jura le département