LE BUDGET 2021

Doté de 337,5 M€, le budget primitif 2021 voté le 14 décembre 2020, se caractérise par une hausse en volume de plus de 2% soit 6,8 M€ supplémentaires par rapport à 2020. Une orientation volontariste et responsable fortement axée sur l’investissement avec un programme de 84,4 M€, en hausse de 5,5 %, voulu et défendu par un exécutif départemental soudé et déterminé.

Il est le 6ème et dernier budget primitif voté par l’assemblée départementale élue en mars 2015 avant qu’elle ne revienne devant les électeurs en juin prochain.

Si l’heure du bilan n’a pas encore sonné, les graphiques financiers eux n’attendent pas. Tous témoignent d’une gestion efficace et fine à la fois, n’ayant pas pour autant obéré les actions de développement du Département au cours des 5 dernières années.

Dès septembre 2018, la Cour des Comptes s’en était fait l’écho : « le Jura et la Somme sont parvenus à diminuer l’ensemble de leurs charges réelles de fonctionnement malgré la progression de leurs dépenses sociales » … et le Jura intègre le club très fermé des 13 Départements « qui diminuent leurs dépenses en personnel pour la seconde année consécutive » constatait la haute instance en charge de s’assurer du bon emploi de l’argent public et d’en informer les citoyens.

Plus de deux ans après, les chiffres se sont encore améliorés et même si la crise sanitaire actuelle provoque de lourdes difficultés sociales, l’embellie n’est que peu ternie.

Fort de ce travail de qualité, la majorité départementale est aujourd’hui expérimentée et bien armée pour faire face aux difficultés à venir.
Le dernier rapport de la Cour des Comptes rendu public le 15 décembre est formel : les Collectivités territoriales vont effectivement souffrir. L’analyse porte pour la première fois sur l’impact de la crise du Coronavirus sur les finances des Collectivités. Il en ressort que les Départements seront les plus sévèrement fragilisés en raison de la nature de leurs recettes et de l’accélération des dépenses sociales générées par la crise.

L’époque n’est donc pas aux flatteries ni aux glorioles. La charge politique impose de se prémunir de ce type d’excès tant l’évolution de notre monde impose toujours plus de transformations, d’innovations et surtout d’humilité.

La première des charges morales et financières d’un département est de tendre la main aux personnes qui rencontrent des problèmes à un moment donné de leur existence ; des problèmes difficilement surmontables sans aide extérieure.

Ainsi, 126 200 000 € sont mobilisés en 2021, en hausse de 2 500 000 € soit près de la moitié des crédits de fonctionnement du Département. 3 913 personnes perçoivent désormais le RSA dans le Jura.
382 foyers de plus en un an, identifiés comme étant en précarité.

Le Président Pernot remercie tous les agents œuvrant quotidiennement au soutien de ces populations fragiles, agissant en « cellule de combat » pour l’insertion et l’emploi qui offrent tous deux le retour à la dignité et à l’espoir d’une vie meilleure.

Répartition financière

Affaires sociales : 126,2 M€

Culture et Éducation : 10,4 M€

Agriculture, Environnement et Laboratoire LDA : 8,8 M€

Aménagement numérique : 20 M€

Routes et Réseaux structurants : 24,1 M€

Ressources Humaines et Affaires générales : 72 M€

Finances et SDIS : 30,6 M€

Bâtiments, Collèges et Mobilités : 28,8 M€

Appui aux territoires, Habitat et Tourisme : 13,7 M€

Jeunesse et Sports : 2,9 M€

Budget global 2021 : 337,5 M€

34 élus et 1500 agents agissent, tous les jours, pour l’indispensable de nos vies jurassiennes !

Une question, une demande ? Contactez directement le cabinet du Président au 03 84 87 33 05 ou par e-mail

ENVOYER UN E-MAIL