ENFANCE & Famille

La prévention et la protection de l’enfance sont des missions fondamentales confiées au Département. La prévention est destinée à éviter l’aggravation de situations dommageables pour le développement de l’enfant. Pour y parvenir, il existe des dispositifs de soutien à la parentalité dont des espaces de médiation, d’accueils de parents isolés, mais aussi des actions dans les quartiers sensibles ou d’interventions à domicile.
En 2021, le Département renforce son équipe de 170 assistants familiaux par des travailleurs sociaux bénéficiant du soutien financier de l’État dans le cadre du Plan de Lutte contre la Pauvreté.
Quant à la protection, elle concerne dans une large majorité, des enfants confiés au Département par décision judiciaire. Au total, 824 enfants sont accueillis ou confiés au Département et placés dont 764 en accueil judiciaire et 60 en accueil contractuel.

Entre 2019 et 2020, le nombre de mineurs jurassiens confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance a augmenté. Ils sont désormais 624 à être accueillis (+ 5 %). Augmentation aussi des Aides Éducatives à Domicile (AED), 269 en place soit une hausse de 15 %. En revanche, le nombre de Placements Éducatifs À Domicile (PEAD) est en baisse de 18% (138).

Toutes ces actions représentent une dépense globale de 21 245 917 € : 1 533 750 € pour la prévention, 19 712 167 € pour la protection dont 3 626 604 € dédiés à la prise en charge actuellement de 139 jeunes dont 101 mineurs non accompagnés toujours à la charge du Conseil départemental.

Le Département poursuit également une politique volontariste notamment à l’intention de ces jeunes souvent migrants esseulés, destinée à extraire les plus de 17 ans et les plus matures d’entre eux des Maisons d’Enfants à Caractère Social (MECS) afin de les accueillir dans des appartements semi-autonomes ou autonomes. L’objectif est d’agir pour les rendre totalement autonome en matière de logement et d’insertion professionnelle. Cette mission s’adresse aussi à tous les mineurs de 17 ans et plus confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance qu’ils soient en familles d’accueil ou en établissement spécialisé.

Schéma départemental en faveur de l’enfance et de la famille 2021/2025

L’enfance a toujours été une période essentielle au cours de laquelle tout se forge, tout s’encre, tout se structure. Pour les parents, conduire l’enfant à son autonomie est une sérieuse garantie pour qu’il puisse, à l’âge adulte, prendre toute sa place dans la société.

Dès lors, toute circonstance susceptible de perturber ce parcours peut ternir durablement le destin de chaque être.

Il est donc indispensable que la société se soucie de la protection de l’enfance ; en France, ce sont les Départements qui en ont la charge.

C’est là un investissement évident pour l’avenir désormais défini pour la période 2021/2025 dans le Jura par un « schéma départemental en faveur de l’enfance et de la famille ».

Il offre un cadre destiné à tracer le chemin le plus vertueux en la matière : l’accompagnement de l’enfant en situation difficile, une protection par voie administrative plutôt que judiciaire, fixer des axes de travail et faire émerger des actions concrètes pour soutenir globalement l’enfance et la parentalité.

Un document de 72 pages à consulter ou à télécharger…

Schéma départemental des services aux Familles du Jura 2019/2023

Ce schéma fixe le cadre d’une organisation dédiée à la réduction des inégalités territoriales et sociales. Pour y parvenir, des services aux familles sont développés et proposés dans le Jura.
Partout en France, ces schémas doivent permettre aux différents partenaires impliqués dans cette démarche de solidarité, d’établir ensemble un diagnostic partagé et un plan d’action, qui décline localement les priorités nationales suivantes :

  • développer l’offre d’accueil du jeune enfant en s’appuyant sur la complémentarité des modes d’accueil,
  • faciliter l’accès des familles vulnérables aux services d’accueil de la petite enfance et au soutien à la parentalité pour garantir l’universalité d’accès et la mixité,
  • mailler progressivement le territoire en matière d’offre d’accompagnement à la parentalité, en proposant des outils visant notamment à mieux articuler l’accueil du jeune enfant et les actions de soutien à la parentalité,
  • faciliter une action coordonnée des acteurs sur le territoire,
  • améliorer l’information des familles sur l’offre disponible,
  • favoriser le recrutement et la formation des professionnel-les de la petite enfance,
  • développer les outils d’apprentissage de la langue (lutte contre l’illettrisme, Français, langues étrangères, alphabétisation).

Un document de 72 pages à consulter ou à télécharger :

Règlement départemental d’aide sociale

L’article L.121-1 du Code de l’Action Sociale et des Familles (CASF) précise que le Département définit et met en œuvre la politique d’action sociale, en tenant compte des compétences confiées par la loi à l’État, aux autres Collectivités territoriales ainsi qu’aux organismes de sécurité sociale. Il coordonne les actions menées sur son territoire qui y concourent.
Il est notamment responsable de l’aide et de l’action sociale concernant : l’enfance et la famille, les publics en situation de précarité, les personnes adultes handicapées, les personnes âgées.

Une question, une demande ? Contactez directement la direction de l’Enfance et de la Famille au 03 84 87 40 02 ou par e-mail

ENVOYER UN E-MAIL