Le Conseil départemental

Les sites et lieux d’accueil traditionnels du Conseil départemental sont fermés au public jusqu’à nouvel ordre. Un accueil téléphonique est maintenu de 9h00 à 12h00 et de 13h00 à 16h00, du lundi au vendredi, jusqu’à la levée des mesures de confinement. Il est préférable de n’appeler qu’en cas de stricte nécessité…

Vous êtes dans : Accueil / Le Conseil départemental / Budget 2020

Budget 2020

Comme chaque année, l’examen et le vote du Budget Primitif du Département du Jura sont les instants privilégiés du débat politique dans la Collectivité. Cette étape permet non seulement de se projeter vers l’avenir mais également de faire le bilan des réalisations passées. Cela est d’autant plus vrai que le BP 2020 est le dernier budget plein de la présente mandature.
L’intervention inaugurale du Président Clément Pernot s’est d’ailleurs fait l’écho d’une philosophie de gestion qui a animé l’Assemblée Départementale depuis 2015. Sincérité, rigueur et maîtrise de la dépense pour une capacité d’initiative retrouvée ont ainsi été présentées comme les maîtres mots de l’action de ce mandat.
Beaucoup d’efforts réalisés donc, mais pour des résultats aujourd’hui indéniables : une diminution de la dette de près de 30 % depuis le début du mandat, une augmentation de plus de 11 % de l’investissement par rapport à 2019 et une situation financière relativement apaisée.
Le BP 2020 s’établit à 330,7 millions d’euros contre 317,9 millions pour le BP 2019. L’augmentation budgétaire s’opère tout en maintenant une maîtrise salutaire de la dette.
La capacité de désendettement du Département – estimée à 3,5 années au 1er janvier 2020 – se situe désormais sous la moyenne nationale (3,9 années).
Cette donnée objective revigorera la crédibilité de la Collectivité auprès de l’ensemble des acteurs économiques
amenés à coopérer avec elle pour la conduite de projets futurs.
À l’aune de tous ces indicateurs positifs, le Président Pernot évoque la reconstruction du Pont de Chamblay qui venait d’être achevée :
« Un pont est toujours symbolique, c’est pour cela que je voulais souligner cet investissement, qui a été financé exclusivement par le Département ».
Pour l’exécutif départemental, cette symbolique du pont renvoie probablement à un changement de période, au débouché sur une ère plus favorable à la conduite de projets structurants pour le territoire.

S’il est vrai que la Collectivité, comme d’autres départements issus de la ruralité, a dernièrement connu des moments d’incertitude quant à sa pérennité, une prise de conscience s’est manifestée sur la nécessité pour les territoires de coopérer efficacement et horizontalement au dynamisme local.
À un avenir financier plus favorable, s’ajoute la conviction que, dans un pays où la proximité demeure une priorité, les Départements, Communes et EPCI ruraux ont encore plusieurs atouts à jouer.

L’AGENCE D’INGÉNIERIE : EXPRESSION CONCRÈTE DE LA SOLIDARITÉ TERRITORIALE

Depuis le 1er janvier 2019, l’Agence départementale d’ingénierie intervient sous la forme d’un établissement public administratif (EPA) afin de permettre aux territoires Jurassiens, Département et EPCI, de mutualiser leurs énergies et leurs compétences dans la conduite de leurs grands projets. Ainsi, l’EPA est intervenu dans plus de 50 demandes des territoires afin d’apporter un appui technique, financier ou encore juridique aux projets de toutes natures dans les domaines d’une grande diversité: eau et assainissement, tourisme, numérique, véloroutes, hébergement des personnes âgées…
Une telle structure permettant d’apporter une expertise diversifiée est l’aboutissement d’une volonté de concevoir la cohésion territoriale dans le Jura de façon horizontale et non plus verticale.
Partant de l’idée que les territoires majoritairement ruraux comme le Jura ne pourront maintenir leur attractivité qu’en développant une coopération poussée entre chaque échelon de Collectivités, l’EPA se présente comme un moyen innovant de simplifier l’aide technique aux Communes et aux Communautés de Communes.Présidée par le Président du Département du Jura, et administrée paritairement par les Conseillers départementaux et les Présidents de Communautés de Communes, l’Institution permet une représentation équitable de chaque acteur du territoire dans la gestion des projets qui structureront le Jura de demain.

Le Président a d’ailleurs rappelé le propos tenu par son homologue de Haute-Saône, Yves Krattinger, à l’occasion de la conférence donnée par ce dernier au sein de l’Assemblée Départementale du Jura en novembre 2019.
Ainsi a-t-il redit une vérité circonstancielle flagrante de l’organisation territoriale contemporaine : « la collaboration entre la Commune, la Communauté de Communes et le Département doit être exemplaire si on  veut avoir une gestion de l’euro public la plus optimale ».
Une solidarité territoriale renforcée, une défense accrue de l’identité Jurassienne et une dynamique financière irréprochable sont donc en perspective, pour proposer sérieusement les ambitions de demain et la reprise en main par les Jurassiens de leur destin.

 

EN QUELQUES MOTS :

Le BP 2020 a été adopté le 16 décembre 2019 par la majorité des Conseillers départementaux, soit 27 voix pour, 2 voix contre et 5 abstentions. Le BP 2019 s’élevait à 317,9 millions d’€ dont 71,7 en Investissement et 246,2 en Fonctionnement.
Le BP 2020 représente 330,7 millions d’€ dont 79,9 en Investissement (+11,4%) et 250,8 en Fonctionnement (+1,9%).
Les dépenses se répartissent comme suit, par ordre décroissant :
Les Affaires Sociales représentent largement la plus grande part des dépenses (123,8 M€), suivies des Ressources Humaines et Affaires Générales (71,6 M€) et des Finances et SDIS (37 M€).
Viennent ensuite : les Routes et Réseaux Structurants (24,4 M€), les Bâtiments, Collèges et Mobilités (22,6 M€), l’Aménagement numérique (20 M€), la Culture et l’Éducation (11 M€), l’Agriculture-Environnement et Laboratoire départemental d’analyses (9,3 M€), l’Appui aux territoires, Habitat et Tourisme (8,4 M€), la Jeunesse
et les Sports (2,6 M€).

 

Concernant les recettes envisagées pour 2020, le Département inscrit les sommes suivantes :

• 291 millions d’€ sont inscrits au titre des recettes de fonctionnement (274,7 au BP 2019), dont :
– Fiscalité directe (taxe foncière, CVAE, IFER, FNGIR…) : 99 M€
– Fiscalité indirecte (taxe sur l’électricité, droits de mutation, fonds de péréquation DMTO, TICPE…) : 101,7 M€
– Dotations de fonctionnement : 70,4 M€
– Produits des activités : 19,9 M€

• 39,7 millions d’€ sont inscrits au titre des recettes d’investissement (43,2 au BP 2019), dont :
– Dotations d’investissement : 24 M€
– Emprunts : 15 M€
– Remboursement prêts (logement), produits financiers : 0,7 M€

 

123,8 M€ POUR LES AFFAIRES SOCIALES ET LA SANTÉ

 

LE DÉPARTEMENT DU JURA INSCRIT 24,4 M€ POUR SON PATRIMOINE ROUTIER ET LES RÉSEAUX STRUCTURANTS DU TERRITOIRE

 

20 M€ POUR L’AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE

 

CULTURE ET ÉDUCATION : LE DÉPARTEMENT S’ENGAGE POUR 11 M€

 

SPORTS : LE DÉPARTEMENT MOBILISE 2,6 M€ EN 2020

 


Aménagement Numérique : 20 M€

Patrimoine Routier et Réseaux Structurants du Territoire : 24,4 M€

CULTURE ET ÉDUCATION : 11 M€

SPORTS : 2,6 M€

Affaires Sociales et Santé : 123,8 M€