Budget 2020

Les sites et lieux d’accueil traditionnels du Conseil départemental sont fermés au public jusqu’à nouvel ordre. Un accueil téléphonique est maintenu de 9h00 à 12h00 et de 13h00 à 16h00, du lundi au vendredi, jusqu’à la levée des mesures de confinement. Il est préférable de n’appeler qu’en cas de stricte nécessité…

Vous êtes dans : Accueil / Le Conseil départemental / Budget 2020 / Affaires Sociales et Santé : 123,8 M€

Affaires Sociales et Santé : 123,8 M€

S’il est un domaine où le Département du Jura se mobilise en permanence, c’est bien celui de la solidarité sociale. Ce
domaine fait en effet partie de ses principales attributions et, est sans nul doute la plus porteuse de sens. Qu’il s’agisse de l’enfance, de la famille, du handicap, du troisième âge ou encore de l’insertion, l’action départementale
connaît autant de déclinaisons qu’il existe de situations particulières à traiter.

• Avec 44,1 M€, le budget consacré aux personnes handicapées est le plus élevé de la politique Affaires Sociales : La question du handicap est un enjeu fondamental de société. Sa prise en charge doit mobiliser des moyens considérables pour permettre aux individus concernés de mener leur vie de façon autonome. Toute personne, quelle que soit sa condition, doit pouvoir s’insérer socialement et vivre dignement.
Le Département du Jura mobilise d’importants moyens en ce domaine, notamment en ce qui concerne l’hébergement des personnes handicapées (plus de 34 M€). La Collectivité attribue des subventions de fonctionnement à un grand nombre de structures d’accueil dont la typologie est très variée : familles d’accueil, résidences autonomie, EHPAD, foyers d’accueil médicalisé, foyers de vie…
L’attribution d’allocations compensatrices aux personnes handicapées constitue également un important poste de
dépenses (6,8 M€ contre 5,9 M€ au BP 2019).
L’aide à domicile, le transport des enfants handicapés à l’école et l’aide au fonctionnement de la MDPH font partie
d’autres actions courantes auxquelles le Département du Jura pourvoit chaque année (plus de 3 M€ au BP 2020).

• Par ailleurs, les 32,8 M€ consacrés aux personnes âgées répondent à un autre besoin, tout aussi fondamental, de la prise en charge de nos aînés : Le Département du Jura a ainsi mobilisé 23,5 M€ pour l’exercice de sa compétence de versement de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA), pour les ayants droit à domicile ou en établissement de santé. Aussi, divers postes de dépenses pour l’aide sociale aux personnes âgées ont nécessité l’inscription de nombreux crédits (9,3 M€). Parmi eux, l’aide à l’hébergement tient une place essentielle (8,1 M€) tant la problématique du logement des personnes âgées dépendantes devient prégnante dans nos milieux ruraux.
La rareté des places disponibles en EHPAD, et la conjoncture peu favorable à la création de nouveaux établissements de ce type, obligent à repenser complètement les modalités de prise en charge de nos aînés. De nouvelles solutions
sont ainsi expérimentées via, par exemple, des résidences autonomie ou l’aide au maintien à domicile.

• La politique de l’enfance et de la famille mobilise 21,4 M€ pour ce BP 2020 : Parce qu’elle représente les générations à venir et qu’elle est exposée à une grande vulnérabilité, l’enfance doit être protégée. C’est le sens des politiques menées par le Département du Jura pour la protection des mineurs.
Avec une augmentation relativement importante (+ 1,5 M€ par rapport à 2019), le budget consacré à la politique
de l’enfance et de la famille est représentatif des efforts consacrés à ces actions essentielles.
Les actions de protection dans le domaine de l’aide sociale à l’enfance représentent l’essentiel de ces dépenses (19,8 M€) avec, notamment, le financement des différentes structures d’accueil – 14 M€ pour le Foyer départemental
de l’enfance, les Maisons d’enfants à caractère social (MECS) et les foyers d’accueil spécialisés – et la prise en charge
des Mineurs Non Accompagnés (MNA).

À noter : sur ce dernier point, les dépenses de prise en charge des MNA se sont stabilisées par rapport à l’année dernière (4,2 M€ au BP 2020 contre 4,9 M€ au BP 2019).
Cela résulte d’une politique volontariste visant à rendre les MNA les plus âgés rapidement autonomes afin de libérer
des places en MECS en faveur des plus jeunes, qui sont moins autonomes.

• Le Département du Jura accorde 23,4 M€ pour sa politique d’insertion :
Fidèle à son rôle originel de garant des politiques sociales et soucieux d’exercer au mieux les compétences obligatoires qui lui ont été successivement confiées, le Département du Jura a mobilisé pour son BP 2020 une somme de 23,4 M€ pour favoriser l’insertion des personnes en situation de précarité financière ou éloignées du marché du travail. 20,7 M€ ont ainsi été accordés pour provisionner l’allocation RSA qui concernait plus de 3500 foyers bénéficiaires sur le Département à la fin de l’année 2019.
Par ailleurs, 1,3 M€ a été consacré au dispositif de contrats aidés et 1,34 M€ a été attribué au Plan Départemental
d’Insertion pour l’intégration sur le marché du travail ou le retour à l’emploi des personnes qui en sont le plus
éloignées.

• 2,1 M€ d’aides accordées à des actions et organismes sociaux composites
En effet, outre les grandes lignes, 1,6 M€ a été attribué à différents organismes divers, 400000 € ont été provisionnés
pour des actions de prévention médico-sociale et 100000 € ont été affectés pour des aides à l’investissement dans
le secteur social.