Les Conseillers départementaux du Jura

Les sites et lieux d’accueil traditionnels du Conseil départemental sont fermés au public jusqu’à nouvel ordre. Un accueil téléphonique est maintenu de 9h00 à 12h00 et de 13h00 à 16h00, du lundi au vendredi, jusqu’à la levée des mesures de confinement. Il est préférable de n’appeler qu’en cas de stricte nécessité…

Gérôme FASSENET

Les champs de l’engagement

À 42 ans, Gérôme Fassenet a plusieurs vies menées de front sur plusieurs champs : l’agriculture, la vie locale, la vie politique, le souci de l’environnement et du développement touristique. Rencontre avec un agriculteur qui fut routier avant de devenir homme agissant pour le collectif.

Homme agissant pour le collectif plutôt que, d’abord, homme politique. Oui, cela correspond à ce quadragénaire né aux alentours de Marnay au carrefour de trois départements (Jura, Doubs, Haute-Saône) – tout un symbole.

« Je suis né dans une famille d’agriculteurs et j’ai fait l’école d’agriculture, avec en plus un BTS Ruralité, indique l’exploitant (et Maire) de Louvatange, et puis j’ai fait l’armée où j’ai passé tous mes permis. En sortant, je me suis retrouvé à faire le routier à l’international ! »

Il descend du camion pour (re) monter dans le tracteur

Curieux itinéraire que celui de la terre au bitume mais tous les voyages sont formateurs. C’est finalement son épouse qui le ramène aux champs ; il descend alors du camion pour (re)monter dans le tracteur.

Avec 60 vaches laitières (montbéliardes et quelques holstein), Gérôme Fassenet commercialise le lait de manière traditionnelle (liberté du cahier des charges sur un système herbe qui facilite l’autonomie de l’exploitation). L’homme du Jura Nord (il est Président de la Com’Com) vit ses journées qu’il ouvre avec un rituel immuable, incontournable, nécessaire et « nourricier » : « Je m’occupe de la traite du matin, je suis avec mes bêtes et je vis ce moment seul, propice à la réflexion. Et je l’aime ce moment ! Ensuite, je peux traiter des sujets bien différents, des réseaux d’assainissement à la médiathèque en passant par les problématiques de crèche ou de tourisme. »

L’entrée en politique s’est faite de manière naturelle
L’entrée en politique s’est faite de manière naturelle, c’est le cas de l’écrire. « J’étais dans les prés, raconte-t-il en souriant, et en 2001 le Maire de Louvatange, 100 habitants, est venu me voir comme ça et il m’a demandé si cela m’intéressait d’entrer au Conseil municipal. Je suis devenu Maire en 2008. »

Six ans plus tard, il est élu à la tête du Val d’Amour et en 2015 Conseiller départemental – ce qui lui ouvre les portes de la présidence du Comité départemental du Tourisme du Jura et de la Régie de Chalain. Cet hyperactif tranquille poursuit son chemin sur un territoire qu’il aime et dans un Jura qu’il promeut avec force.

« Aujourd’hui, je suis bien dans mes bottes de paysan et ce qui m’intéresse c’est le travail sur les collectivités, pour le bien des territoires et des habitants. »

 

EN QUELQUES MOTS…

  • Plat préféré : « Ah la blanquette de veau avec riz/champignons et accompagné d’un béthanie ! »
  • Lecture : « Je suis un passionné d’histoire avec un intérêt particulier pour la Rome antique, la révolution de 1 789 et tout le 19ème siècle et son extraordinaire développement. »
  • Un billet d’avion : « Cap sur la Scandinavie et le Canada ! »
  • Un personnage : « L’engagement de Victor Hugo et la vie de Charles de Gaulle et plus contemporain Alexandre Jardin. »
  • Cinéma : « J’aime bien aller voir les Marvels avec mes trois garçons – 16, 14 et 12 ans. »
  • Sports et loisirs : « J’ai déjà la ferme, mes animaux et le tracteur ! »
  • Vacances : « Comme on vit à la campagne, on part à la ville ! »