Les Conseillers départementaux du Jura

Jean FRANCHI

La connaissance du terrain avant tout

Homme de terrain, engagé depuis de nombreuses années à Beaufort, dans le Revermont, Jean Franchi est de ceux qui connaissent leur territoire dans les moindres recoins et qui mettent ce savoir au service de tous par l’engagement public.

Né à Beaufort en 1946, Jean Franchi commence très tôt sa carrière professionnelle auprès de l’entreprise familiale de BTP, dans laquelle il restera un peu plus d’un an. En 1969, il entre à la SNCF en tant qu’agent de maîtrise et y gravira rapidement les échelons, jusqu’à devenir cadre supérieur (dirigeant de l’ingénierie régionale) en fin de carrière.

Une entrée naturelle dans la vie publique et politique au niveau communal

Ayant trouvé un poste dans le Jura, Jean Franchi s’est engagé publiquement dans son fief de Beaufort dès 1989. Après avoir été élu conseiller municipal, il deviendra 1er adjoint de sa Commune en 1995, puis Maire en 2008.

« À ce moment-là, je venais de prendre ma retraite et je pouvais donc consacrer beaucoup de temps à la gestion de ma Commune » – raconte-t-il. « Mon expérience dans le domaine managérial et la maîtrise d’œuvre m’a permis d’apporter une certaine expertise dans ma contribution au service des citoyens, et ce que j’aspirai à faire était justement rendre ce service le plus efficacement possible ».

Par ailleurs Vice-président chargé de la voirie, de 2008 à 2017[1], de la Communauté de Communes du Sud-Revermont, il portera de nombreux projets ayant contribué à l’amélioration de la circulation publique dans le Revermont Jurassien.

En tant que Maire de Beaufort, il mènera une réflexion participative sur l’avenir de son village et ayant abouti à la fusion avec la Commune d’Orbagna. « Pour ce faire, nous avons associé les populations de nos deux Communes à la prise de décision sur un éventuel regroupement. Des consultations publiques ont été réalisées et nous ont permis de constater une forte adhésion de la population au projet » – précise l’édile qui restera Maire délégué de la Commune Nouvelle de Beaufort-Orbagna jusqu’à l’installation du nouveau conseil municipal le 23 mai 2020.

L’élection dans une majorité départementale renouvelée

En 2015, à l’occasion du renouvellement général des Conseils départementaux, Jean Franchi est sollicité par Hélène Pélissard pour mener la campagne en tandem avec elle sur le nouveau canton de Saint-Amour.

« Je ne désirais pas, dans un premier temps, devenir conseiller départemental – se remémore-t-il – Puis Hélène m’a convaincu de m’engager dans cette campagne qui s’annonçait difficile : deux des anciens cantons composant le nouveau canton de Saint-Amour étaient des fiefs de la gauche dans le Département. J’ai accepté, me disant qu’Hélène et moi bénéficions d’une emprunte locale à faire valoir, elle à Saint-Julien, moi à Beaufort. Et je ne regrette rien, nous l’avons remporté ».

À l’issue d’une campagne axée sur les thèmes de l’aide sociale et de l’aménagement du territoire, Jean Franchi devient membre du Conseil départemental.

Depuis, il apporte sa contribution et son expertise sur les dossiers importants impliquant la compétence départementale.

Son mandat est alors marqué par l’intérêt qu’il porte pour le développement des infrastructures au sein du territoire, et ce sur plusieurs thèmes : « Avant le transfert de la compétence transport à la région, j’ai été au cœur des négociations pour le renouvellement de la délégation de service public portant sur le transport scolaire. En outre, j’ai souhaité appuyer la démarche du Département de poursuivre le déploiement du très haut débit, ainsi que le soutien actif des communes et de leurs groupements dans le développement et la modernisation de leurs réseaux d’eau et d’assainissement ».

En définitive, Jean Franchi est un homme de terrain que le pragmatisme et l’intérêt pour la technique ont conduit à agir en collectivité, au service de tous.

 

EN QUELQUES MOTS…

  • Lecture : « Je lis la presse scientifique et spécialisée, je me passionne pour les découvertes faites en la matière».
  • Cinéma : « Étant cinéphile, je vais souvent au cinéma pour y voir des films de genres différents, dont la comédie pour la détente. »
  • Une destination : « L’Italie, qui est le pays de mes racines Je souhaiterais la redécouvrir du Nord au Sud».
  • Un sport : « J’aime le football, le sport automobile et le cyclisme. Par ailleurs, je suis un amateur du Tour de France».

[1] En 2017, l’Intercommunalité fusionnera avec la Communauté de Communes Porte du Jura.