Les Conseillers départementaux du Jura

Les sites et lieux d’accueil traditionnels du Conseil départemental sont fermés au public jusqu’à nouvel ordre. Un accueil téléphonique est maintenu de 9h00 à 12h00 et de 13h00 à 16h00, du lundi au vendredi, jusqu’à la levée des mesures de confinement. Il est préférable de n’appeler qu’en cas de stricte nécessité…

René MOLIN

Le petit nouveau de la politique

Nouvellement élu sur le canton d’Arbois (Canton regroupant Arbois et Salins), René Molin est arrivé en politique en 2014 à la mairie d’Arbois et en 2015 au Conseil départemental.

Binôme de Marie-Christine Chauvin sur le tout nouveau canton d’Arbois, René Molin a débuté sa carrière professionnelle en 1967 comme chauffagiste dans l’entreprise Duboz à Arbois. Il reprendra cette entreprise en 1985 (jusqu’à sa retraite en 2009) et en juillet 2002, il s’adjoindra un associé qui lui succédera à la tête de l’entreprise Molin. Ce passage de témoin est selon lui un exemple à suivre quand le temps est venu de céder son entreprise, qui compte une trentaine d’employés travaillant dans les domaines du chauffage, du sanitaire, de la plomberie, de la climatisation ou de la tuyauterie industrielle.

”Il faut comprendre le fonctionnement d’une Institution comme la nôtre avant de s’imprégner des nombreux dossiers gérés quotidiennement.”

Durant toute sa carrière, il n’aura jamais le temps de s’intéresser à la politique faisant face à de grosses journées de travail. Cette envie de s’investir dans la vie locale, il l’aura dès sa retraite et débutera à la mairie d’Arbois aux côtés du Maire, Bernard Amiens, qui lui confiera de suite le poste d’adjoint en charge des travaux. Un an après, c’est au tour de Marie-Christine Chauvin de l’appeler pour l’accompagner aux cantonales qu’ils remporteront sur ce nouveau canton d’Arbois-Salins. Encore un domaine à découvrir pour cet homme qui remarque très vite la différence entre privé et public. Cet actif – il vient tous les matins à la mairie – adore son canton au patrimoine culturel et  gastronomique important.

De Pasteur au développement du canton, les projets sont nombreux, tous importants pour l’avenir de ce territoire. Il faut parler du rond-point à la sortie nord d’Arbois, de la future caserne des pompiers, de la ZAC, de l’Établissement Public de Coopération Culturelle Pasteur sans oublier les dossiers qui arrivent sur son bureau au Conseil départemental. Pour cet homme de dossiers mais surtout de terrain, les cinq ans à venir ne devraient pas lui laisser beaucoup de temps pour profiter de la retraite.