CONSEILLERS DÉPARTEMENTAUX

Nelly DURANDOT

Fonction(s) au Conseil départemental :
Conseillère départementale du canton du Coteaux-du-Lizon.

Autre(s) mandat(s) :
Conseillère communautaire de la Communauté de Commune Haut-Jura Saint-Claude.
Conseillère municipale de Coteaux du Lizon.

Aller de l’avant pour le Jura

Détermination, patience et persévérance dans l’engagement : tels sont les maîtres-mots de Nelly Durandot. Ayant occupé plusieurs mandats dans le Haut-Jura, et actuellement Conseillère départementale, son parcours est marqué d’un profond attachement au territoire qui l’a vue grandir. Intensément Jurassienne, son goût pour l’engagement s’est manifesté assez rapidement dans sa vie. S’investir pour le Haut-Jura, perpétuer son authenticité et son caractère accueillant, telle est la motivation de cette élue ancrée dans le massif Jurassien.

Née à Saint-Claude en 1949, Nelly Durandot a rejoint, avec sa famille, la Commune de Saint-Lupicin dans son enfance. Elle y vit encore aujourd’hui. Après des études au Lycée du Pré-Saint-Sauveur, où elle passe un diplôme de secrétariat, elle entreprend plusieurs expériences professionnelles dans divers domaines (concessionnaire automobile, librairie, industrie…). Puis, à la faveur d’une opportunité inopinée, elle se porte volontaire pour ouvrir la première agence d’intérim BIS [NDLR – Bureau Industrie Services, qui deviendra plus tard Randstad] à Saint-Claude en janvier 1980.

Elle demeurera à la tête de cette entreprise, qui comptera une dizaine de collaborateurs, jusqu’à sa retraite en 2009 : « Ce métier a été passionnant, et je ne me suis jamais ennuyée dans ma vie professionnelle », précise Nelly Durandot, qui s’est toujours sentie à l’aise dans les relations publiques et la communication avec autrui.

Un besoin de rendre service à la Collectivité

Forte de ce caractère altruiste, elle s’engage en politique, puis est élue au Conseil municipal de Saint-Claude à l’âge de 34 ans, en 1983. Portant ses convictions Centristes, elle rejoint à l’époque l’équipe du Maire Sanclaudien Louis Jaillon. Toutefois, elle ne renouvellera pas son mandat à l’échéance de 1989, préférant privilégier sa vie professionnelle et le développement de son entreprise qui était alors prospère et en expansion.

Elle reprendra du service pour l’intérêt public lors de l’élection municipale de 2001, aux côtés d’Alain Waille qui sera élu Maire de Saint-Lupicin. Elle deviendra sa 1ère adjointe de 2008 à 2020.

À cette fonction, elle contribuera à la création de la Commune Nouvelle de Coteaux-du-Lizon en 2017 : « J’ai la conviction que l’agrandissement de notre Commune par le regroupement avec Cuttura était une nécessité, car nous avons besoin de cohésion dans le Haut-Jura pour aller plus loin ensemble », précise-t-elle.

Par ailleurs, élue de la Communauté de Communes Haut-Jura Saint-Claude de 2014 à 2020, elle y retrouve un ami de trente ans : Jean-Daniel Maire.

Ensemble, ils formeront le tandem gagnant sur le canton de Saint-Lupicin lors de l’élection départementale de 2015 : « Peu de temps avant le scrutin, Jean-Daniel m’avait sollicitée pour cette élection. J’avais hésité dans un premier temps, mais je me suis laissée convaincre : Jean-Daniel et moi nous portons une confiance mutuelle et avons les mêmes valeurs, ce qui est essentiel en politique ».

Porter un projet de cohésion pour le Jura

Aujourd’hui Conseillère départementale, membre de la Commission des affaires sociales et de la Commission éducation, vie associative et tourisme, Nelly Durandot porte ses convictions dans ses engagements locaux : « Nous avons tant à accomplir pour la jeunesse du Jura, et pour son environnement qu’il faut préserver. Ces deux problématiques sont étroitement liées. C’est ce que je souhaite faire entendre en qualité de Conseillère départementale et Présidente du CPIE du Haut-Jura ».

Par ailleurs, sensible à la question de la prise en charge du handicap, Nelly Durandot s’est beaucoup exprimée sur la nécessité de rendre la société plus inclusive en la matière : « Beaucoup de choses doivent être tentées à tous les niveaux pour permettre à chacun de se déplacer, de s’épanouir, de vivre normalement, tout simplement », ajoute-t-elle.

En quelques mots

Lecture
« Je suis très éclectique dans mes lectures. Je choisis selon l’humeur du moment. Je me passionne beaucoup pour ce qui concerne l’environnement, la faune et la flore ».

Musique
« J’aime beaucoup le Jazz, la musique Anglo-saxonne et la musique Classique ».

Personnage inspirant
« Nelson Mandela, pour son humanisme et sa foi en l’Homme, quel qu’il soit ».

Une règle de vie
« Aller de l’avant sans se retourner sur son passé et tirer la quintessence des épreuves endurées ».

Une question, une demande ? Contactez directement le secrétariat du groupe de soutien à la majorité présidentielle au 03 84 87 33 06 ou par e-mail

ENVOYER UN E-MAIL